Comment réussir son premier achat immobilier ?

Acheter son premier bien immobilier est toujours une étape importante dans la vie. Pour que l'expérience soit un succès et qu'il puisse rester un bon souvenir, il est plus qu'important de la mener à bien. Bien sûr les primo-accédants ne sont pas tous obligés d'être des fins connaisseurs du marché immobilier. La réalisation d'une transaction sereine et profitable est tout à fait accessible à toutes les personnes désirant réussir leur premier achat immobilier. Les astuces à mettre en pratique ne sont pas complexes et relèvent tout simplement d'une bonne organisation du projet d'acquisition. 

Bien choisir son financement

Dans l'aboutissement de tout projet, le financement est un élément indispensable. Par conséquent, pour réaliser son premier achat immobilier, avec succès, il est impératif de bien choisir la façon dont il sera financé. Les primo-accédants ont à leur disposition quelques ressources financières. On a en premier lieu, le prêt immobilier. Un contrat de crédit sera signé et la somme nécessaire au paiement du bien sera fournie par la banque, ou une institution du même genre. Le montant octroyé, la durée du remboursement et la durée de remboursement seront déterminés selon la situation financière de l'emprunteur et parfois, la zone géographique du bien, mais aussi son nombre de pièces. Le simulateur crédit immobilier sur http://www.moncreditimmobilier.net/nos-simulateurs/ permettra à l'emprunteur de découvrir les options qui s'offrent à lui.

La seconde source de financement qui donnera l'occasion d'acquérir son premier logement est le financement par fonds propres. Les épargnes de l'acheteur seront ainsi engagées pour réaliser son projet. Contrairement au prêt immobilier, ce type de financement est moins souple, car il suppose un déboursement du prix du bien immobilier en une seule fois, par l'acquéreur. A moins bien sûr qu'un accord de facilitation de paiement est convenu entre le vendeur et l'acheteur.

Établir les critères de recherche

Afin de ne pas perdre inutilement son temps et ses ressources, le futur acheteur a tout intérêt à établir avec précision la liste des critères du bien qu'il recherche. Les éléments à prendre en compte sont notamment : la situation géographique, le nombre de pièces, la nature du bien (maison indépendante, appartement, immeuble…), et enfin le prix qu'il est prêt à payer. Une fois que ces caractéristiques seront définies, il sera bien plus aisé pour le futur propriétaire d'entreprendre les recherches.

Faire appel à un professionnel ou s'occuper de tout soi-même

Dans sa quête, le primo-accédant peut se charger de tout (recherche, négociation, conclusion de la transaction, signature du contrat de vente…) lui-même ou confier la tâche à un professionnel. Dans le premier cas, le principal avantage de l'acheteur est de ne pas payer de commission à une agence immobilière. Il sera au contrôle de toutes les étapes à suivre. Cependant, si le futur acquéreur ne connaît rien de la sphère de l'immobilier et qu'il a des capacités assez restreintes dans le domaine, se charger de tout lui-même n'est pas une très bonne idée.

Par ailleurs, faire appel aux services d'un expert en transaction immobilière c'est bénéficier de nombreux atouts. En effet, le professionnel mettra en œuvre son expertise pour satisfaire la demande de son client. Il exploitera son réseau de contacts pour sélectionner les vendeurs potentiels et trouver les offres les plus en adéquation avec les attentes de son client donneur d'ordre. Lorsque le futur acquéreur a retenu quelques offres, l'agent immobilier s'occupera de l'organisation des visites et encadrera le processus de conclusion de la vente. Il se chargera également de la réalisation des démarches administratives liées à l'acquisition.