Les start-ups changent la donne en matière de gestion locative

Profiter de la technologie pour apporter un nouveau regard sur le marché de la gestion locative, telle est actuellement l’ambition des start-ups dans le secteur immobilier. Après la Fintech qui s’attaque à l’immobilier, voici les nouvelles plateformes de gestion locative qui font irruption. D’ailleurs, à l’heure du 2.0, il est quasiment possible de tout faire en ligne. Mais, quels sont les enjeux de ce dispositif pour les propriétaires bailleurs ? Focus sur le sujet.

Que proposent les start-ups dans la gestion locative ?

En se basant sur le principe de la gestion locative classique, les start-ups proposent aux propriétaires bailleurs des services diversifiés dans le but est d’automatiser les tâches relatives à la gestion des biens immobiliers mis en location :

  • publication des annonces
  • gestion de baux (avec signature électronique)
  • gestion de loyer, indexation des loyers
  • envoi de rappel aux locataires
  • suivi des opérations liées à la location (travaux...)
  • etc.

Donc, le propriétaire a la possibilité de tout gérer depuis son espace personnel sur la plateforme intuitive et ergonomique. Et puisque les offres varient d’une plateforme à une autre, il convient aux propriétaires-bailleurs de choisir la plus adaptée afin de profiter de meilleurs avantages.

Quels sont les intérêts de la gestion locative en ligne pour les propriétaires bailleurs ?

Le premier avantage que présente la gestion locative en ligne est le prix moins onéreux. En effet, un administrateur ou une agence facture des honoraires de 5 % à 10 % du montant annuel du loyer TTC, sans parler des éventuels coûts supplémentaires. En revanche, avec les start-ups, les coûts peuvent être réduits à moitié.

Le deuxième avantage, c’est la réactivité. Étant donné qu’il s’agit d’un dispositif automatisé, il va sans dire que les procédures sont plus rapides, et l’avancement est visible en temps réel. Le propriétaire peut donc s’informer à n’importe quel moment de la journée.

Finalement, la gestion locative à distance permet un gain de temps non négligeable, parce que les propriétaires peuvent se consacrer à d’autres activités, même en étant en dehors du pays. Certaines plateformes visent même des personnes retraitées, ou dont la mobilité est réduite, pour leur permettre de gérer leur patrimoine depuis leur domicile.

La gestion locative en ligne, une menace pour les agents immobiliers ?

Force est de constater que les start-ups de gestion locative se présentent comme de vrais concurrents face aux agences immobilières. Toutefois, les logiciels utilisés peuvent faire des erreurs si les informations ne sont pas actualisées. La communication entre les propriétaires et les locataires est également bannie, donc pas de possibilité de négociation.

Par ailleurs, les services de gestion locative en ligne peuvent accompagner les agents immobiliers dans leurs prestations, mais cela pourrait générer des prix assez conséquents.