Quand la fintech s’attaque à l’immobilier

Le financement participatif ou crowdfunding a été d’une grande aide a plusieurs pour plusieurs projets d’entreprise. Cette pratique se fait toutefois très récente dans le domaine de l’immobilier en France. Ces startups qui ont eu l’idée d’associer le crowdfunding à l’immobilier sont les Fintech.

Qu’est ce qu’une Fintech ?

Tout d’abord, le terme Fintech vient de la contraction de deux mots « Finance » et « Technologie ». Il désigne une startup qui offre des services financiers en utilisant la nouvelle technologie.

Actuellement, les Fintech rivalisent avec les banques dans plusieurs domaines de la finance. Cependant, dû à leur structure interne et à des motifs réglementaires, les banques ont du mal à suivre les Fintech en terme d’innovation. En effet, les Fintech ont pour objectif de rendre la finance plus simple et plus facile d’accès, en proposant toujours des services de qualité et moins coûteux. Elles permettent aussi de financer des projets d’entreprise ou de création artistique au travers des plateformes dédiées.

Ce qu’apportent les Fintech à l’immobilier

Diverses émissions télévisées ont démontrées que les Français sont particulièrement friands de l’immobilier. Les Fintech leur donneront une occasion de plus d’être des acteurs dans ce domaine. Comment ? En leur permettant de prendre parts dans des projets de construction, de rénovation ou même de viager. Le principe est relativement simple, il consiste à récolter des fonds auprès de particuliers puis à transmettre cet argent à un promoteur immobilier.

Par la suite, ce dernier réalisera un programme immobilier et le vendra. Un mode de financement à travers les Fintech a pour résultat de fournir aux promoteurs des fonds plus propres pour la réalisation de biens, surtout de biens neufs. Également, les fonds nécessaires seront débloqués plus rapidement que lors d’un financement classique. Ce qui aura pour effet d’augmenter le nombre de logements construits ou rénovés.

Les avantages pour les investisseurs

De plus les investisseurs peuvent aussi en tirer des avantages. Déjà d’une part, une fois les risques écartés, le programme immobilier terminé et vendu, ils récupèreront leur capital en plus de bénéfices. De l’autre, cela leur donne l’occasion de laisser leur empreinte à la société, mais aussi d’aider leur prochain à trouver un logement et peut-être devenir eux mêmes propriétaires.

Les avantages pour les promoteurs immobiliers

Outre le fait de ne pas dépendre des bons vouloirs d’une banque qui lui octroiera ou non un prêt, les fonds dont il a besoin sont avancés directement par les investisseurs. Mais également de pouvoir obtenir des fonds propres plus rapidement. Et surtout de mettre en œuvre son projet dans les meilleurs délais. Les fonds propres leur apportent aussi davantage de transparence, car il leur est parfois reproché d’entretenir des marges quelque peu opaques.