avril 28, 2022

Location : faut-il changer la serrure ?

Par Vincent Vandegans

Le remplacement de serrure est un besoin qui peut survenir à tout moment dans un logement locatif. Perte de clé, effraction, vétusté, défectuosité, etc… Tout le monde ne peut pas changer une serrure de porte. Entre le propriétaire, le locataire et l’assureur, découvrez ici les conditions de changement d’une serrure en location.

Changement de serrure par le locataire : ce que dit la loi

Tout occupant d’un logement a le droit de changer la serrure sans avoir à demander l’autorisation au propriétaire. En effet, selon l’article 7 de la loi du 6 juillet 1989, le locataire a l’obligation de veiller au bon fonctionnement des équipements de l’habitat. Cela implique ainsi l’entretien et la maintenance des serrures, mais il est néanmoins prudent de se renseigner avant d’appeler un serrurier quand vous devez changer une serrure de porte. Cela vous évite d’éventuelles déconvenues.

Dans la plupart des cas, les charges liées au renouvellement de la serrure incombent entièrement au locataire. Nous pouvons notamment parler des situations de :

  • perte ou vol de clé,
  • porte claquée,
  • graissage des serrures,
  • rénovations personnelles, etc.

Bien que les charges incombent au locataire, ce dernier est tenu d’informer son bailleur quand il s’agit de changements importants. Par exemple, avant la pose d’une porte blindée ou d’une serrure intelligente, le propriétaire du logement doit impérativement en être informé. Il est par ailleurs en droit de demander une remise en état de son installation au terme du contrat.

Par ailleurs, l’origine du dysfonctionnement de la serrure est parfois difficile à repérer. Dans une telle situation, il est conseillé de trouver une solution à l’amiable avec le bailleur. Chaque partie peut par exemple convenir de prendre en charge la moitié des frais.

Conditions de renouvellement de serrure par le propriétaire

Tout comme l’occupant du logement locatif, le bailleur n’échappe pas aux charges liées à la maintenance de serrure. Face à certaines situations, il est en effet tenu de vous rembourser les frais de réparation. D’abord, en cas de vétusté de la serrure, le renouvellement incombe au propriétaire. Par conséquent, en cas d’usure ou d’altération du matériau, le locataire peut le contacter pour constat et réparation. Après aménagement, le locataire peut également exiger au bailleur de changer la serrure de la porte d’entrée. Cela y va de sa sécurité et de celle de ses biens.

Généralement, le propriétaire fait venir son serrurier pour effectuer le travail. Il peut également mandater le locataire pour le faire en lui envoyant l’argent ou en échange d’une réduction de loyer. Toutefois, certains propriétaires fuient leurs responsabilités et refusent de remplacer la serrure. Le locataire peut alors choisir la voie pacifique en prenant en charge les travaux ou déposer une plainte au tribunal.

changement serrure par le locataire

Remplacement de serrures par l’assureur

Les compagnies d’assurance, quant à elles, entrent en jeu dans les cas extrêmes comme celui d’un cambriolage. Après un tel incident, le locataire a pour obligation de prévenir automatiquement son bailleur et l’assureur. Généralement, ces derniers exigent des preuves pour confirmer la véracité des faits. Dans la pratique, il est conseillé de déposer une plainte pour effraction et d’en fournir le justificatif à la compagnie.

Pour bénéficier de cette réparation par l’assureur, il faut qu’en amont cette clause soit incluse dans le contrat. De plus, votre demande devra être effectuée dans un délai maximum de 48 heures pour espérer une intervention rapide. Si vous n’avez pas souscrit un contrat d’assurance, les réparations reviendront à votre charge. Dans ce cas, vous devez solliciter un serrurier professionnel pour une prestation sécurisée et durable. Ce dernier pourra vous accompagner dans le choix de la serrure et vous prodiguer des conseils quant à l’utilisation de cette dernière.