Le portage immobilier, un investissement responsable à aspect solidaire

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, c'est ainsi avec un peu de cynisme que l'on pourrait définir le portage immobilier. Mais, d'un point de vue plus positif, c'est une transaction plutôt responsable qui peut, à la fois, profiter à un investisseur et « sauver un propriétaire en détresse ». Ce dernier peut, en effet, recourir au portage immobilier afin de pouvoir récupérer son bien immobilier. Les deux cas à la loupe.

Une solution d'investissement locatif performante pour l'acquéreur

Le portage immobilier est un concept créé par Christian Lachaux et Patrick Drack, respectivement un ex-agent immobilier et un ex-banquier. Le principe est assez simple. Un propriétaire transfère temporairement à un investisseur la propriété de son logement afin qu'il puisse sortir de ses difficultés financières. L'investisseur achète alors le bien immobilier moyennant une décote de 20 à 30% et le propriétaire en difficulté en devient le locataire. Le propriétaire continue donc à occuper les lieux, mais en versant des loyers d'un montant équivalant à ceux du marché, voire un peu inférieur. Dans le portage immobilier, l'ex-propriétaire conserve un droit au rachat du bien. Il peut racheter son bien dans un délai de 3 à 6 ans selon le contrat. Ce délai expiré, le bien immobilier appartiendra définitivement à l'investisseur. À noter que le prix du rachat est fixé au préalable dans le contrat.

Pour l'investisseur, appelé aussi « porteur », il achète le bien immobilier à 80 ou 70% de sa valeur préalablement estimée. Il peut y avoir donc une décote de 20 à 30 % selon le contrat. D'après les inventeurs du portage immobilier, le taux de rentabilité de ce type d'investissement est de 7,5 %. Une rentabilité offerte par le versement de loyers et la plus-value immobilière. En outre, le bailleur peut bénéficier de tous les avantages de la défiscalisation immobilière, le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), qui permet de faire davantage d'économies en payant moins d'impôts. Dans le cas où le vendeur en difficulté ne peut plus racheter sa résidence principale, le bien est vendu à un tiers et l'investisseur récupère sa mise plus le montant de la décote initiale. Le propriétaire en difficulté perçoit tout de même le surplus éventuel.

Une bonne alternative pour récupérer sa résidence principale en cas de problèmes financiers

En effet, le portage immobilier est une sorte de bouée de sauvetage pour les propriétés en difficulté financière. Le concept s'adresse surtout aux commerçants ou aux artisans qui sont exclus de la procédure classique de surendettement. Le portage immobilier peut constituer un nouveau capital pour solder une dette, pour améliorer un projet professionnel et surtout éviter la saisie immobilière. Du coup, le propriétaire peut lever son fichage bancaire ou autres hypothèques judiciaires pour pouvoir de nouveau faire appel à un courtier crédit immobilier. Le portage immobilier est octroyé aux propriétaires capables à la fois d'assumer le paiement du loyer et de rembourser. Ils doivent alors disposer des revenus suffisants pour assumer de telles dépenses.