Le Crowfunding à la rescousse des PME

Vous connaissez le prêt entre particuliers comme le crédit entre amis, famille ou voisin. Et pourtant, c’est une ressource à exploiter dans le monde de l’entreprise. D’ailleurs, le crowfunding, une forme spécifique du PAP se développe de plus en plus et se présente comme la solution idéale de financement des PME. Pour l’année 2016, les transactions se sont chiffrées à quelques 100 millions d’€, un volume qui devrait encore croitre cette année.

Le crowfunding, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le crowfunding est un genre de financement participatif. En d’autres termes, les investisseurs choisissent les projets qui leur semblent prometteurs pour y injecter des fonds. C’est une sorte d’appel public à l’investissement. Il peut prendre plusieurs formes. Le crowfunding peut consister en un prêt entre particuliers tel que nous le connaissons. Un particulier va approcher un entrepreneur pour lui proposer un prêt rémunéré. Les parties peuvent également convenir qu’il n’y aura pas d’intérêt. Le crowfunding sera dans ce cas un don. Dernière formule, les particuliers peuvent souscrire au capital d’une entreprise, sous forme d’actions ou d’obligations. On parle généralement de crowfunding obligataire ou encore de crowlending.

Comment bénéficier du crowfunding ?

L’approche peut être personnelle. Il s’agira pour l’investisseur de venir à la rencontre de l’entrepreneur pour lui proposer un prêt, un don, ou un financement. Mais pour améliorer vos chances de toucher un large public, l’inscription auprès d’un site améliorera votre visibilité. Une fois inscrit, vous publiez votre projet, il ne reste plus qu’à attendre qu’un investisseur soit séduit par vos ambitions. Le crédit pour particuliers en ligne a déjà pu aider de nombreuses personnes, y compris les PME dont les dossiers sont souvent écartés par les banques traditionnelles.

Le prêt entre particuliers, en dessous de 760€, ne nécessite pas la rédaction d’un acte. Au-delà, il faut songer à rédiger un écrit. Celui-ci doit contenir la dénomination des parties, toute information qui peut déterminer l’emprunteur et le prêteur, la somme convenue, ainsi que le taux d’intérêt appliqué s’il y a. L’établissement d’un écrit rend légal l’opération auprès de l’administration, fiscale notamment, mais constitue également une preuve écrite indéniable de la dette. L’acte peut être dressé sous forme de contrat, ou sous forme de reconnaissance de dette, acte authentique devant notaire ou acte sous seing privé.

Quels sont les avantages du crowfunding ?

Contrairement au financement classique auprès des établissements de crédit, les taux appliqués pour un crowfunding sont moins contraignants. Généralement, il est de 1 à 2 points en dessous du taux appliqué par les banques. Un crowfunding est aussi plus rapide. Vous obtenez une réponse deux ou trois fois plus vite que pour le circuit ordinaire. Ce dernier présente souvent des exigences élevées, que ce soit pour la constitution de dossier ou pour les garanties. Comptez généralement entre 24 et 48heures d’attente. Le mécanisme séduit entrepreneurs, mais aussi investisseurs à cause de son fort rendement. La rémunération de l’investisseur est plus intéressante qu’un placement sur un compte, plus sécurisé que les produits financiers et bancaires.

Néanmoins, votre financement dépendra de la capacité des investisseurs. Le prêt entre particuliers reste encore limité. La plupart du temps, il est plafonné à 75000€, suffisant pour des besoins urgents, un peu moins si vous projetez de démarrer de 0 votre entreprise. Quoi qu’il en soit, le crowfunding reste la meilleure alternative pour les PME en quête de financement à court terme.