juin 2, 2022

La taille idéale pour une véranda

Par Vincent Vandegans

L’extension de maison appelée véranda séduit de plus en plus les Français. Elle ajoute de la valeur à votre propriété et offre l’avantage de s’adapter à tous les besoins, ainsi qu’à toutes les envies. Pour profiter pleinement de cette pièce supplémentaire de votre logement et ne pas regretter votre investissement, il est important de choisir la surface de véranda idéale.

Choisissez une véranda de 20 m²

Il existe plusieurs possibilités de surface pour une véranda. Les dimensions possibles pour cet espace varient en effet de 5 m² à plus de 100 m². Le choix de la dimension se fera en fonction de l’espace disponible et de l’usage auquel la véranda est destinée. Il est cependant conseillé aux personnes qui ont en projet l’installation d’une véranda, de porter leur choix sur une dimension de 20 m². Il s’agit de la surface moyenne des vérandas qui sont construites en France.

En ce qui concerne le coût de la réalisation d’une véranda de taille standard, celui-ci est assez variable. Il dépend en réalité des matériaux qui seront utilisés et du type d’aménagement souhaité. Le prix d’une véranda de 20m² est ainsi estimé entre 20 000 et 60 000 euros en moyenne.

véranda de 20m²

Faut-il des autorisations pour une véranda de 20 m² ?

Pour construire une véranda de 20 m², vous aurez besoin d’une autorisation d’urbanisme. La loi impose, en effet, de faire une déclaration préalable (DP) pour des travaux permettant de créer des surfaces de 5 m² à 20 m² d’emprise au sol ou de surface de plancher. Un dépôt de dossier en mairie est alors nécessaire. Le dossier doit contenir :

  • un plan de situation du terrain,
  • un plan de masse des constructions,
  • un plan des toitures et façades,
  • un plan de coupe,
  • une projection du projet.

Il peut être envoyé par courrier recommandé avec avis de réception ou il peut être déposé directement au siège de la mairie.

Au-delà de cette superficie, il vous faudra effectuer des déclarations spécifiques par rapport aux travaux qui seront réalisés. Pour les travaux qui créent une surface de plancher ou une emprise au sol de plus de 20 m², la loi exige, en effet, d’obtenir un permis de construire. Dans les zones urbaines qui sont couvertes par un PLU (Plan local d’urbanisme), ce seuil est cependant de 40 m². Avec cette véranda classique, vous avez déjà une belle pièce supplémentaire. Vous disposez donc d’assez d’espace pour pouvoir aménager votre véranda en salon, chambre, bureau, cuisine, salle à manger, salle de jeu, etc.

Quel style de véranda choisir ?

La véranda se décline, de nos jours, en une multitude de modèles de style différent :

  • la véranda traditionnelle,
  • la véranda provençale,
  • la véranda contemporaine,
  • la véranda victorienne.

La question du style de véranda à adosser à votre maison n’est pas à négliger, puisque l’aspect final de votre construction en dépend. La véranda doit être, autant que possible, en harmonie avec les autres parties de la propriété et doit également correspondre à vos envies. Ce choix doit donc se faire en prenant en compte le style de votre maison, vos goûts et envies, ainsi que l’usage qui sera fait de la véranda.