Immobilier : pourquoi avoir un prêt transférable est très avantageux ?

Le prêt a été conçu pour subvenir aux particuliers qui souhaitent concrétiser un projet. Ce financement s’apprête à des besoins variés dont l’acquisition immobilière. Parmi les différentes formes de prêt immobilier, on distingue le prêt transférable immobilier. Il s’avère très avantageux actuellement compte tenu des taux bas. Un niveau historique jamais enregistré auparavant qui profite principalement aux emprunteurs. Avec ce type de prêt, son bénéficiaire pourra conserver les taux appliqués en cours, lors d’une éventuelle remontée des taux. De quoi faire des économies sur son crédit immobilier.

 

Faire des économies avec le transfert de prêt

 

La mise en vente d’un bien immobilier implique l’achat d’un autre. Dans ce cadre, la pratique courante consiste à rembourser son emprunt avec le montant de la vente et de souscrire à un autre prêt pour financer l’achat. Il se trouve que les taux sont particulièrement intéressants malgré quelques frais non-négligeables qui viennent s’ajouter à la facture. Du moins, ces emprunteurs peuvent conserver leurs taux actuels lors d’une future acquisition, dans un contexte de potentielle remontée des taux, à condition que le prêt soit transférable sur un autre bien. Une option avantageuse permettant à l’emprunteur de poursuivre le remboursement de son crédit souscrit mi-2016 à 1,50%, et de le compléter par un nouveau crédit aux taux applicables à ce moment-là.

 

Simuler son prêt immobilier

 

La possibilité de garder le même taux tout au long du prêt est l’une des atouts du prêt transférable. Outre cela, l’emprunteur peut continuer à jouir de l’assurance souscrite au début de l’emprunt et de transférer la garantie s’il s’agit d’une caution. Par ailleurs, il n’aura pas à verser des indemnités de remboursement anticipé sur le capital dû. Pour pouvoir bénéficier de cette opportunité, le simulateur de prêt immobilier en ligne permet d’évaluer les éléments du crédit à souscrire, que ce soit un emprunt classique ou un emprunt transférable.

 

Les revers de la médaille

 

Toutefois, cette formule de prêt immobilier n’est pas disponible dans tous les établissements bancaires. Si les uns ont supprimé cette option facultative en début de l’année, d’autres en font un argument commercial. Dans certains cas, son insertion au contrat implique d’autres concessions. En plus de cela, le logement doit valoir plus que le capital restant dû à transférer. Les quelques organismes qui proposent le prêt transférable le soumettent à plusieurs conditions. Il revient à chaque emprunteur de faire les calculs nécessaires si c’est la solution gagnante ou pas. Puis, le transfert est soumis à l’aval de l’organisme de caution, et surtout de la banque prêteuse.