Immobilier neuf, le premier choix des investisseurs

Le marché immobilier neuf connait une forte attractivité depuis de nombreux trimestres. Et les chiffres sont là pour le confirmer : 35 000 logements neufs déjà vendus pour le 1er trimestre 2017 contre 30 804 transactions pour le 1er trimestre 2016. Confort, économies, garanties, fiscalité réduite... force est de souligner que ce choix d’investissement procure des avantages considérables. Gros plan sur le sujet.

Immobilier neuf, un gage de confort 

Acquérir une maison neuve est l’assurance de vivre dans une maison tout confort. En effet, les constructeurs et promoteurs immobiliers misent sur le respect des normes et règlementations en vigueur (BBC, HQE...) afin d’offrir une meilleure qualité de vie aux occupants. Par exemple, la règlementation thermique 2012 (RT 2012) assure une isolation thermique et phonique optimale au logement. D’où, une réduction de la consommation d’énergie : chauffage, climatisation, etc.

Immobilier neuf, un gage de sécurité

De point de vue juridique, l’investissement dans le neuf permet au propriétaire de compter sur plusieurs garanties constructeurs au cas où des problèmes apparaissent. Il y a la garantie décennale instituée par l’article 1792 du Code civil français. Elle protège le propriétaire pendant 10 ans si des vices compromettant la solidité ou le bon usage du logement se révèlent. Par ailleurs, il y a la VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement). Elle couvre le propriétaire contre les éventuels défauts de construction ou malfaçons. Et la garantie biennale qui permet de réparer ou remplacer les équipements et matériels qui ne fonctionnent pas normalement pendant les deux premières années.

Achat dans le neuf, de meilleures conditions de crédit

En effet, l’achat dans le neuf permet d’obtenir des prêts avantageux. Le prêt à taux zéro renforcé. Ce type de prêt a justement été mis en place par l’État afin de permettre aux primoaccédants d’acquérir leur première résidence principale. Bien entendu, des conditions liées aux ressources et au logement doivent être prises en compte.

Un autre avantage non négligeable pour l’acquéreur. En investissant dans le neuf, les frais obligatoires et règlementés sont moindres. Il s’agit notamment des frais d’acquisition, généralement appelés frais de notaire. Si ces derniers représentent 7 à 8 % du prix d’achat dans l’immobilier ancien, ils sont de 2 à 3 % dans le neuf.

Investir dans le neuf, des avantages fiscaux considérables

Heureuse nouvelle pour les acquéreurs de logements nouvellement construits ! Qu’il s’agisse d’acheter pour louer ou d’acheter pour y vivre, les acheteurs bénéficient d’une exonération de la taxe foncière pendant 2 ans. Toutefois, elle peut être portée jusqu’à 5 ans si l’acheteur choisit un logement labellisé (BBC 2005).

En outre, il est possible de bénéficier une TVA réduite à 5,5 % en devenant propriétaire d’un logement neuf dans certaines zones prioritaires. Elles sont appelées zones ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation urbaine) et visent à soutenir des programmes d’aménagement et de rénovation urbaine afin de créer de meilleurs quartiers de vie.

Enfin, grâce à la loi Pinel, les acquéreurs d’un immobilier neuf destiné à la location peuvent bénéficier jusqu’à 63 000 euros de réduction d’impôts. Mais, dans la limite de 300 000 euros par année d’imposition et par contribuable.