Immobilier et coronavirus

Le Coronavirus vous maintient confiné à la maison. Vous n'en pouvez plus, la volonté de déménager vous taraude.
Malheureusement les sites immobiliers vous ont prévenu, il est interdit de vendre et d'acheter un bien pendant le COVID.

Vous pouvez toujours penser à ces quelques astuces:

  1. Contacter les propriétaires pour obtenir plus de photos ou faire un appel video
  2. Demander à l'agence s'ils ont une visite virtuelle en 360 degrés
  3. Evaluer et comparer les prix, les taux sont bas, la demande va être forte d'un coup. Les prix pourraient baisser pour vendre vite.
  4. Préparer un rendez-vous à l'avance, début mai pour déjà se positionner sur un bien.

 

Tout dépend toutefois de la durée du confinement, s’accordent à dire les trois acteurs. "Si le confinement se termine début mai, les conséquences seront limitées: les prix n’auront pas chuté, il y aura un afflux de mises en vente et en location, car les gens qui attendent actuellement le feront dès la reprise.

Les propriétaires vendeurs ou souhaitant donner leur bien en location doivent prendre leur mal en patience. Mieux vaut ne pas mettre tout de suite votre bien sur le marché. "Il est toujours possible de le faire, mais on le déconseille lourdement car le bien va rester inactif pendant des semaines, ce qui n’est pas bon pour négocier la vente/location".

C'est clair que même s'il reste environ 50% de visiteurs sur les sites d'immobilier en France, aucun acheteur ne voudra/pourra se déplacer.
Donc impossible de vendre son bien, vous perdriez votre argent et du temps. En tant que vendeur, profitez de cette période pour:

  1. Faire du home staging, préparez votre maison à la vente, jolie, rangée, nettoyée. Et faites des photos "sexy". Vous avez le temps.
  2. Préparez votre jardin, tondez la pelouse, plantez vos fleurs. On n'a pas deux fois l'occasion de fiare une bonne première impression.
  3. Analysez le marché pour trouver le bon prix, la bonne photo de départ et un descriptif.

Bref, soyez prêts pour la reprise!