Gestion locative d’un bien immobilier : l’assumer ou la confier à un professionnel ?

Vous êtes en possession d’une maison ou d’un appartement destiné à la location ? Et voilà, vous vous demandez s’il serait plus judicieux de confier l’administration du bien à un professionnel ou de le gérer vous-même ? Afin d’être certain de prendre la bonne décision, faites le point sur les administrateurs de biens ainsi que de l’étendue de leurs prestations.

Administrateur de biens : qu’est-ce que c’est ?

Un administrateur de biens est un professionnel qui a pour mission de prendre en charge la gestion locative des biens immobiliers pour le compte des propriétaires qui souhaitent se décharger de cette tâche. Dans le cadre d’une copropriété, il pourra également intervenir en tant que syndic d’immeubles pour le compte de l’ensemble des copropriétaires.

Ainsi, pour que le mandataire ait le pouvoir d’accomplir ses actes en bonne et due forme, il doit être titulaire de la carte professionnelle« Gestion immobilière » délivrée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), et doit passer un contrat appelé « mandat de gestion locative » avec le propriétaire.

Les avantages de mettre un bien en gestion locative

La gestion locative se présente comme une bonne solution si le propriétaire ne s’y connait pas très bien en droit immobilier, s’il a beaucoup de biens à gérer ou s’il habite loin du logement qu’il loue. Autrement dit, c’est à la fois un gain de temps, d’argent et de tranquillité d’esprit.

Expert dans son domaine, le gestionnaire de biens s’occupera de la gestion locative proprement dite : trouver des locataires solvables, faire visiter les locaux, établir un bail et l’état des lieux à l’entrée et à la sortie, envoyer les locataires en congé…, de la gestion immobilière : percevoir les loyers, payer les factures et les impôts, verser les charges au syndicat de copropriété, entretenir les propriétés…, ainsi que du règlement de litiges en cas de dégradation ou d’impayé.

Les inconvénients de la gestion locative immobilière

Le principal inconvénient de la gestion locative est le coût. En contrepartie de son activité, l’administrateur de biens reçoit des honoraires représentant en moyenne 5 % à 10 % du montant annuel du loyer TTC. Et, afin d’éviter les éventuels coûts supplémentaires, il est aussi important d’être attentifs aux prestations comprises dans le mandat.

Donc, si les calculs ne sont pas bien faits, la gestion locative peut ne pas être rentable pour le propriétaire. A fortiori, si l’on tombe sur un professionnel négligent.

Et, si vous gérez vous-même votre bien immobilier ?

Tout dépend de votre situation personnelle et de vos objectifs. Mais, en gérant vous-même votre patrimoine, vous serez en relation directe avec le locataire, vous obtenez les informations en temps réel, et vous pouvez être accompagnés par certains logiciels d’aide à la gestion locative en cas de difficulté. Certes, pour des actes ponctuels que vous n’êtes pas certain d’assurer, vous pouvez toujours faire appel à un administrateur de biens.