Comment estimer les coûts de rénovation d'une maison?

Une maison à rénover nécessite souvent un gros budget, notamment si les travaux concernent les gros œuvres. Mais qu’en est-il vraiment des coûts des travaux de rénovation d’une maison ? Certes, il est difficile d’en estimer les frais surtout si l’on ne connaît rien à l’immobilier, mais heureusement il est possible de faire une estimation. Anticiper la totalité des coûts des travaux est alors obligatoire avant de faire un achat ou une vente de maison nécessitant quelques aménagements ou réfections afin de prévoir un budget.

  • L’estimation des coûts des travaux de rénovation d’une maison.

  • Les étapes pour une bonne estimation.

  • Les astuces pour rénover moins cher.

  • Le devis pour faire des économies.

  • Les aides de l’État : un coup de pouce pur les travaux de rénovation énergétique.

Améliorez votre connaissance sur les coûts de rénovation d’une maison grâce à cet article.

Comment estimer les coûts des travaux de rénovation d’une maison ?

Estimer les coûts des travaux de rénovation pour une maison se résume à déterminer les travaux à réaliser et leur montant. Pourtant, ce n’est pas chose simple puisque les différents types de travaux requièrent des études séparatives et des évaluations bien fondées afin de donner un juste prix. Vous devez donc passer par quelques étapes pour mieux estimer les coûts.

Lister les travaux de rénovation à réaliser

Avant tout, faites un inventaire des travaux nécessaires pour la maison de manière ordonnée et détaillée. Cela permettra de voir ce qui vous attend réellement avant de chiffrer les coûts et procéder à la réalisation des travaux. De ce fait, vous aurez besoin de classer les travaux selon leurs catégories. En effet, il existe deux types de travaux de rénovation :

  • Travaux de gros œuvre (murs, toitures, façades,...)

  • Travaux de second œuvre (plafonds, portes, fenêtres,...)

Il va sans dire que les travaux de gros œuvre sont plus conséquents en termes de coût, car il s’agit des fondations mêmes de lare maison. Pour vous repérer, les travaux de gros œuvre concernent notamment la reprise des fondations, le réagencement des espaces, la rénovation de la toiture, la rénovation des menuiseries, l’isolation des planchers et des murs extérieurs. Pour les travaux de second œuvre, il peut s’agir d’une rénovation de la plomberie, de l’électricité et du chauffage, le revêtement des murs et du sol, l’isolation intérieure pour murs ou toitures.

Toutefois, sachez que les travaux de gros œuvre doivent être finis avant d’entamer les travaux de second œuvre. Le budget doit donc concerner en premier lieu le gros œuvre.

Prendre en compte certains facteurs pour une estimation des coûts

Une estimation immobilière prend généralement du temps, car il y a plusieurs paramètres à étudier avant de pouvoir fixer un prix juste et cohérent. Il est très courant que le vendeur surestime ou sous-estime le prix de sa maison, sans même avoir estimé le coût des travaux de rénovation. La tâche devient dès lors plus compliquée lorsque des travaux sont indispensables. Ainsi, l’estimation des coûts des travaux de rénovation est importante pour avoir une idée du prix. Vous aurez besoin, pour cela, de considérer quelques critères objectifs :

  • La surface habitable : la superficie de la maison n’est pas négligeable lors d’une estimation des coûts de rénovation, l’importance des coûts dépendra en effet de la grandeur de la surface.

  • La nature des travaux : certains travaux sont plus chers et plus complexes que d’autres. C’est pourquoi il est important de déterminer le type de rénovation que nécessite la maison.

  • Les matériaux : les frais liés à la rénovation concernent également des matériaux utilisés dans les travaux. Leurs coûts varient suivant la marque et les compositions. Effectivement, plus la qualité domine, plus le prix pèse. Ne négligez donc pas ce facteur essentiel.

  • L’état général de votre maison : les travaux dépendent bien entendu de l’état dans lequel est votre maison. Un état dégradé et désuet implique forcément plus de réfections et de retapages.

  • Le choix de l’entreprise du bâtiment : hormis les dépenses budgétaires des équipements, matériels, et matériaux, il y a aussi les charges relatives aux entreprises du bâtiment. Elles sont libres de fixer elles-mêmes leurs tarifs. Par conséquent, vous devez comparer plusieurs devis de rénovation d’une maison avant de confier votre chantier à un spécialiste.

S’informer sur les prix des matériaux et outillages

Les magasins de bricolage peuvent vous aider à évaluer les coûts des travaux de rénovation pour votre maison au moyen des prix qu’ils proposent, ou encore des ateliers qu’ils animent afin de faciliter votre rénovation. De ce fait, vous obtiendrez des prix de référence pour le poste concerné par les travaux (électricité, chauffage, plomberie, isolation,...).

Également, vous pouvez comparer les prix et choisir le magasin qui propose des matériaux de qualité adaptés à votre budget. Si vous trouvez le prix trop élevé, ne vous abstenez pas de négocier et demander une réduction.

En outre, vous pouvez participer à des foires ou des salons du bâtiment qui mettent en avant des matériaux utiles pour tous types de travaux. Avec un peu de chance, vous y trouverez des soldes sur certaines gammes de produits, ce qui vous permettra d’économiser un peu d’argent.

Faire une estimation en ligne

Faire un chiffrage gratuit en ligne permet de calculer le coût de vos travaux en un rien de temps. Il vous suffit de choisir le mode d’estimation : soit par pièce soit par type de travaux. Après avoir répondu au questionnaire, vous obtiendrez une fourchette de prix de votre projet.

Vous pouvez calculer entre autres le prix de rénovation des installations électriques et de chauffage, de la plomberie, des revêtements muraux,... En somme, les coûts de vos travaux sont estimés par rapport au type de rénovation, et aux prix pratiqués dans votre région. Cette estimation vous donnera une idée du budget qu’il va falloir prévoir pour vos travaux de rénovation de la maison.

Pour estimer les coûts de rénovation, vous pouvez donc aller sur des sites qui proposent des services d’estimation, des outils simples et gratuits qui vous facilitent la vie.

Comment rénover moins cher ?

Le budget pour les travaux de rénovation est bien sûr important surtout lorsqu’il s’agit d’une rénovation complète. Pouvoir entreprendre un projet de rénovation n’est donc pas donné à tout le monde, raison pour laquelle il est essentiel de mettre toutes les chances de son côté pour rénover moins cher.

Faire les travaux soi-même

C’est plus économique si vous n’avez pas les moyens d’engager une entreprise, mais cela prend aussi plus de temps. Suivez des cours en ligne ou en atelier pour améliorer votre savoir-faire. Demander des conseils ou lire des livres sur le bricolage peut également être utile.

Demander et comparer les devis

Faites des demandes de devis en ligne gratuitement et des comparaisons de tarifs afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix. À noter que certains devis sont payants, ce qui ne fait qu’alourdir vos frais. Choisissez donc des sites qui proposent des devis gratuits et ans engagement.

Réutiliser les matériaux à disposition

Récupérez les matériels et matériaux qui pourraient encore vous servir pour la réalisation de vos travaux, vous économiserez ainsi un peu d’argent.

Chercher des aides financières

L’État peut vous aider financièrement à quelques conditions. Il y a par exemple le Crédit d’Impôt au Développement Durable qui vous fait bénéficier d’une déduction allant de 15 % à 25 % du montant de vos rénovations thermiques sur votre IR. Il y a également les communes ou les régions qui proposent une décharge provisoire de la taxe foncière des travaux de rénovation thermique.

Vous l’aurez compris, faire une estimation des coûts de rénovation d’une maison implique le passage par plusieurs étapes avant de pouvoir obtenir un prix réaliste des travaux. Des plus petits travaux aux gros œuvres, vous pouvez entamer votre projet à moindres coûts en vous référant à ces quelques astuces. Toutefois, faites une prévision de 10 % à 20 % de coûts supplémentaires de votre budget pour les imprévus et les problèmes de chantier.