Comment rénover sa salle de bain à moindre coût lors d’un achat immobilier ?

 

Vous venez d’acquérir un nouveau bien immobilier et il vous plaît beaucoup. Vous avez eu le coup de cœur pour son exposition, la disposition des pièces, son verger arboré ou sa terrasse traversante, mais malheureusement pas pour la salle de bains. La question de la rénovation se pose donc. Mais avec votre récent investissement, le budget est plutôt serré.

Heureusement, les nouvelles tendances du bricolage mettent de plus en plus de techniques simples et peu onéreuses, à disposition des bricoleurs qui souhaitent moderniser leur intérieur et tout spécialement, les pièces d’eau.

Rusez grâce aux peintures

Pour rénover une salle de bains sans trop investir, la peinture est l’élément incontournable à utiliser. Adaptée à tous les supports ou presque, elle se décline selon des dizaines de nuances et présente pour les pièces d’eau, des propriétés imperméables et lessivables.

Deux options s’offrent à vous : peindre directement la faïence murale après l’avoir poncée, ou appliquer un enduit de masquage ou de rénovation, qui effacera l’aspect carrelé. Vous pouvez vous en procurer à partir de 18 € environ le demi-litre de peinture.

Découvrez le sol PVC, moderne et bon marché

Il est la plus simple façon de changer le sol d’une salle de bains sans avoir à casser le carrelage déjà posé. Imperméable et isolant thermique, le PVC peut être de couleur, à motifs — comme les carreaux de ciment — mais aussi imiter le bois comme le béton stylisé.

Pour la pose rien de plus facile, en rouleaux ou en dalles, il se colle ou se clipse directement sur le carrelage à cacher, après nettoyage et séchage minutieux. Pour un sol PVC adapté aux pièces d’eau, comptez un tarif à partir de 5 €/m².

Repensez la luminosité

Parce que les salles de bains sont généralement des pièces aveugles ou disposent d’une fenêtre de petite taille, la luminosité est un point crucial à travailler.

Il est ici possible de changer les appliques de chaque côté du miroir et pourquoi pas le miroir lui-même. Plus grand et de couleur claire, il renverra mieux la clarté. Au niveau des ampoules, préférez les modèles à LED « lumière du jour ». Elles sont plus blanches, plus éclatantes et plus économiques.

Sublimez l’élément central de la salle de bains : la douche

Plus économe en eau que la baignoire, la douche est bien souvent l’élément principal d’une salle de bains avec la vasque, le lavabo ou le lave-main.

Carrée, d’angle ou rectangulaire, équipée d’un rideau de douche ou d’une porte, à colonne hydromassante ou à mitigeur thermostatique, son style et son aspect varient très fortement.

Pour une transformation complète, bien choisir le receveur de douche, ainsi que la robinetterie, est donc essentiel.

Il est possible de trouver des bacs en résine à partir de 150 € ainsi que des mitigeurs avec réglage de la température d’eau pour un peu moins de 80 €.

N’oubliez pas de refaire les joints

Même s’ils sont encore efficaces, les joints de la salle de bains peuvent être passés ou encrassés. Également, si la faïence installée vous plaît ou pour réduire les travaux, il est possible de ne rénover que les joints.

Pour une touche d’originalité, choisissez un joint de carrelage coloré et contrastant. Relativement peu coûteux pour un résultat étonnant, ce type de travaux demande avant une préparation minutieuse avec retrait de l’ancien joint et protection du carrelage.