Comment éviter les arnaques dans les annonces immobilières?

Les arnaques dans les annonces immobilières en ligne pullulent sur les sites d’annonces immobilières. Les arnaqueurs redoublent d’efforts et d’ingéniosité pour soutirer de l’argent à des personnes sans méfiances. Des centaines de « pigeons » se sont déjà fait avoir pensant avoir trouvé une bonne affaire sur internet. Pour éviter tout risque de se faire arnaquer, il n’y a qu’une règle à suivre : s’assurer que la transaction est claire, simple et transparente.

Les arnaques courantes dans la location

Les sites connus bien qu’ils soient de référence ne sont pas forcément fiables à 100 %. Conscients de leur popularité, les arnaqueurs postent de fausses annonces, affichent des photos de professionnels et offrent un prix dérisoire, par exemple un appartement de 50 m² pour seulement 400 € par mois dans l’un des quartiers les plus select de la ville. Si vous voyez une telle annonce, tirez de suite la sonnette d’alarme !

N’utilisez jamais mandat cash pour procéder à une transaction, mandat cash est fait pour envoyer de l’argent à une personne de confiance. Une fois qu’un escroc dépose une annonce de location alléchante sur le web, évidemment il recevra plusieurs réponses et demandera aux intéressés d’adresser en urgence une garantie en espèces transférées par mandat cash. Dès que l’argent est envoyé, il n’y a plus rien à faire. Ne payez que lorsque le contrat de la location sera signé. Sachez d'ailleurs, qu'il existe des règles sur les frais d'agence immobilière.

Les propriétaires et bailleurs peuvent aussi être victimes de ces escrocs sans vergogne. Des « locataires » situés à l’étranger déclarent être intéressés par une location de vacances et veulent réserver la location en payant la totalité. Ils versent alors un trop-perçu, puis demandent son remboursement sous 24 heures. Les délais de rétractation de virement internationaux sont plus longs que ceux nationaux. Le propriétaire aura donc déjà remboursé le trop-perçu et les faux locataires annulent leur versement.

Les arnaques dans la vente

Quand vous n’avez pas affaire à un arnaqueur, généralement après la prise de contact et la visite du logement, si celle-ci a été concluante, le propriétaire vous demandera de rapporter certains documents. Un arnaqueur vous demandera des documents avant même que la visite ne soit effectuée. Dès lors qu’on vous demande une photocopie de votre CIN ou passeport, vous courrez le risque qu’on usurpe votre identité. Et si on vous demande votre RIB, l’escroc pourra avoir accès à votre compte.

Si le numéro de votre interlocuteur commence par des chiffres qui vous paraissent inhabituels (0044 : Royaume-Uni, 00229 : Bénin…) méfiez-vous, c’est un numéro étranger. Les messages SMS qui vous demandent d’appeler un numéro commençant par un 08 (numéro surtaxé) doivent aussi vous mettre la puce à l’oreille.

Prenez garde aux personnes qui désirent acheter un logement sans même l’avoir visité, elles se diront prêtes à payer en liquide une partie de la somme que vous demandez. Cette arnaque a pour but d’obtenir vos coordonnées bancaires et de s’en servir.