Achat immobilier : comment acquérir un bien à rénover ?

En cette conjoncture de hausse du prix de l'immobilier, acheter une maison avec des travaux à réaliser peut être beaucoup plus intéressant. Toutefois, il est essentiel de bien calculer l'opportunité de l'opération, notamment en considérant l'ampleur des travaux à effectuer et le plan de financement de l'acquisition.

Savoir anticiper et rester prudent

Dans la plupart des cas, les acheteurs de biens immobiliers ne sont pas beaucoup attirés par l'acquisition d'un bien nécessitant des travaux, même si au final, le coût total de l'opération est beaucoup plus intéressant.

Le principal facteur à prendre en compte avant d'acheter un bien immobilier avec des travaux à prévoir est celui du montant des travaux. Pour cela, il est conseillé de faire appel à un professionnel ou un artisan pour évaluer les montants des travaux (électriciens, plombier, etc.). Avec un architecte, il est possible d'avoir une vision globale des travaux à réaliser. Il faut également penser à s'informer sur le diagnostic énergétique réalisé sur le logement pour avoir une idée des travaux de rénovation énergétique à faire. Pour bien évaluer le montant des travaux à effectuer, il est conseillé de faire réaliser au moins trois devis. Pour cela, consacrer une journée entière pour consulter les différents artisans est de mise. Une fois estimé, le financement des travaux peut se faire par le biais d'un prêt immobilier qui inclut les travaux. Sur ce point, il ne faut pas oublier de souscrire à une assurance de prêt pour sécuriser l'emprunt. On peut utiliser un une simulation assurance emprunteur pour trouver la meilleure offre.

 Il ne faut pas, non plus, oublier qu'on ne peut pas réaliser tous les types de travaux. En cas de copropriété, certains ne peuvent être effectués qu'après l'aval de l'assemblée générale. 

Profiter des aides financières pour en faire une bonne affaire

À part le crédit immobilier, pour lequel il est indispensable de prouver à la banque que les travaux ont effectivement été réalisés, il est également possible de recourir à un prêt à la consommation pour lequel l'on n'a pas besoin de justificatifs. Toutefois, le taux d'intérêt d'un crédit à la consommation est plus élevé. 

Par ailleurs, il existe plusieurs dispositifs d'aides à la réalisation de travaux dans une maison à acquérir. Il y a, tout d'abord, le PTZ avec lequel on peut financer les travaux de rénovation énergétique, sans avoir à payer les intérêts du prêt. Il y a également le crédit d'impôt sur la transition énergétique (CITE) avec lequel il est possible de déduire 30 % du montant des travaux effectués des impôts. Toutefois, les travaux doivent concerner uniquement les résidences principales et ils doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE. Sinon, il est également possible de solliciter les aides financières de l'ANAH pour les travaux d'amélioration de la salubrité ou pour certains types de travaux concernant la mobilité de personnes handicapées, la précarité énergétique ou pour l'amélioration de la sécurité. Les aides de l'ANAH sont destinées aux propriétaires occupants.